Votre deuxieme rachat de credit

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à rassembler en une seule mensualité la totalité des autres prêts contractés. Ce n’est pas un acquis, on effectue une négociation du taux d’intérêt, de la mensualité et surtout de la durée du remboursement, mais si votre situation vous oblige à contracter d’autre prêts, vous risquez avoir besoin d’un deuxieme rachat de credit.

Votre second rachat de crédit : les conditions requises

Une des conditions pour être éligible à un deuxieme rachat de crédit est d’avoir un bon dossier. En effet, lorsque le demandeur est en difficulté pour le remboursement du rachat en cours, la banque hésitera à conclure un deuxième. Si l’établissement financier conclut l’accord, ce sera au prix de conditions particulières. Avoir un courtier spécialiste du deuxième rachat de credit c’est un atout !

Il faut au préalable demander à la banque les conditions sur le taux d’intérêt, la durée et la mensualité. Elle aura surveillé la situation financière du demandeur et le moindre retard ou incident de paiement peut entraîner le refus du dossier. Attention aussi à bien patienter deux ans minimum après la mise en place du premier rachat de crédits.

Il ne faut pas oublier que le rachat de crédit est un engagement établi sur plusieurs années. Certes, cela permet de redonner une vigueur au budget du ménage, mais cela doit s’accompagner de rigueur dans la gestion des finances de la maison pour que le redressement soit effectif.

Votre conseiller vous accompagne

Avant de se lancer dans un contrat en particulier, il ne faut pas hésiter à effectuer des comparaisons, car les conditions posées par les banques varient énormément. Ces conditions sont en fonction des critères de risque de chaque établissement. La durée qui sépare deux demandes figure parmi ces conditions. Par exemple, s’il est demandé au minimum 2 ans deux ans.

Le montant demandé par le client pour couvrir le rachat est également un point étudié, comme le sera le parcours des remboursements antérieurs. La balance bancaire de la personne est un critère d’octroi, c’est-à-dire que le niveau des remboursements sera étudié en fonction des rentrées d’argent.

Les garanties que l’emprunteur apporte sont des atouts en faveur du demandeur, lors de l’étude de son dossier. Finalement, le rachat doit permettre d’équilibrer les comptes pour sortir de la spirale du remboursement de crédit sans fin.

Bien gérer votre budget, c’est essentiel

Sur le papier, un deuxième voire un troisième rachat est possible. Cependant, il y aura des conditions toujours plus draconiennes à remplir. La cause de l’endettement du ménage sera étudiée. Logiquement, le premier rachat aurait dû résorber la situation, il faut donc chercher ailleurs les véritables raisons qui ont poussé le ménage à cumuler de nouveaux prêts.

Si la cause fait partie des accidents de vie, tels un divorce, le chômage, la maladie ou autres, elle sera jugée recevable, sinon, il sera nécessaire de justifier les raisons de la rechute. Votre conseiller sera à même de vous orienter et de vous donner les bonnes astuces pour mieux gérer votre budget et réaliser votre second dossier de rachat de crédits. S’il est possible de solliciter un fond de trésorerie complémentaire lors du rachat, ce sera une excellente solution, afin d’éviter de ne pas demander un crédit à la consommation.